De PANAMA au COSTA RICA

Categories: GRAND VOYAGE
Tags: No Tags
Comments: No Comments
Published on: 9 mars 2017
Depuis le 6 février 2017 nous sommes dans le pacifique. Nous apprivoisons progressivement cet océan que nous ne connaissons pas. Nos 1ères impressions, 5° de moins, on hésite à se tremper! puis l’eau moins claire, on espérait mieux! puis les marnages (marées) jusqu’à 5 m près de Panama, généralement 3 m, puis les cailloux comme en Bretagne Nord, il faut se méfier et bien suivre les cartes. Mais aussi un océan plus vivant, du poisson, des dauphins par dizaine, gros et tachetés de gris, des raies, des tortues qui servent de radeau pour les oiseaux, c’est drôle! En 2 jours nous avons pêché 2 thons, 1 coryphène et 1 carangue. Nous longeons les côtes pour remonter jusqu’au Mexique. La route est longue, peu de vent en cette saison. On fait des sauts de puce.Plus nous avançons, plus l’eau se réchauffe! Après une nuit de navigation nous arrivons à Golfito au Costa Rica. Nous faisons notre entrée officielle et attendons nos amis Dorothée et Jean-Pascal qui nous accompagnent un bon moment dans notre périple. Après avoir effectué nos formalités nous partons à 4 pour cette remontée. C’est une première pour Jean-Pascal qui adore la quiétude de la nuit en navigation.Avec la lumière dégagée par le plancton nous pouvons admirer la nage des dauphins la nuit autour d’Ivadel et c’est Jean-Pascal qui nous le fait découvrir!!! Nous partons sur Bahia Drake, superbe puis Quepos, bof pour arriver à Bahia Herrudera. Nous hallucinons de voir une cinquantaine de bateau de pêche sportive rentrer à fond dans la baie sans s’occuper de la houle crée autour de nous!!!! Le mouillage est rouleur. Mais la route est longue et nous repartons vite. Nous enchaînons Bahia Samara pour une courte halte et continuons sur Bahia Potrero. Nous nous posons un peu plus longtemps. Joli snorkeling autour des roches.En effet, il semble que nos dates buttoirs pour le Mexique soient moins urgentes, le projet Camping-car à remonter de San Diego jusqu’à Montréal tombe à l’eau. Le camping-car est vendu plus tôt que prévu. Nous pouvons donc prendre le temps! et c’est bien aussi!!! « On a pas un métier facile!!! (citation de Philippe) Nous nous dirigeons sur Playa Coco, prochaine et dernière étape du Costa Rica pour sortie officielle avant la traversée du fameux Papagayo, couloir venteux à souhait, effet catabatique de la côte qui rend les navigations difficiles avec des fichiers météo à considérer à la hausse!!! Cette dernière étape de formalités nous laisse un goût amer pour y avoir passé 1/2 journée en navettes entre les 3 administrations plus une queue interminable à la banque pour 20 $ !!!!! A NOUS 4 PAPAGAYO!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Welcome , today is lundi, 22 avril 2019